Troubles du désir sexuel féminin ; entendre dépister et prendre en compte en pratique clinique
JOURNÉES FRANCOPHONES DE SEXOLOGIE ET DE SANTÉ SEXUELLE
Mme A.Maquigneau, Mme C.Miele, psychologues cliniciennes
En partenariat avec Association Interdisciplinaire post Universitaire de Sexologie

Atelier DPC :

Indemnisation 245 € médecin (gynécologues, généralistes, pédiatre, urgentistes) 188 € sage-femme,

PEC OPCA pour les salariés

Les troubles du désir (troubles du désir sexuel hypo-actif, HSDD, manque d’intérêt sexuel) représentent une part importante des difficultés sexuelles féminines. Ils affectent entre 16% (1) à 25% (2) de la population générale,

Les questionnements de patientes relatives à une perte ou une absence de désir sexuel sont fréquents.
Si l’on se réfère à la définition récente du DSM-5 et de la CIM 11 regroupant troubles du désir et de l’excitation en une seule pathologie on peut évaluer à 43% l’importance du HSDD dans la population générale, avec ces nouveaux critères

On estime aussi, dans la population générale, à 10% le nombre de femmes présentant un sentiment de détresse mesuré à l’aide d’échelles validées, lié à un désir sexuel hypoactif. Le retentissement des troubles du désir féminin est important. La dégradation de la qualité de vie et l’association d’un trouble du désir à une majoration des troubles de l’humeur (anxiété et dépression), à des perturbations de l’image de soi, et à une baisse d’estime de soi, est aujourd’hui bien connue pour en majorer l’impact et la gravité

Aborder la question de la sexualité est encore difficile pour une majorité de médecins avec leurs patients jeunes comme avec les plus âgés et pas plus d’un médecin sur dix est à même de dépister une difficulté sexuelle, principalement chez ses patients présentant une pathologie chronique, bien que les besoins en la matière soient pourtant clairement établis. Il est donc important d’aider les médecins, quelle que soit leur spécialité, et les sages-femmes, confrontés aux difficultés sexuelles de leurs patientes, d’apprendre à accueillir ce type de plainte, et de savoir vérifier si elle n’est pas liée à une contexte morbide associé (maladie chronique, dépression…), nécessitant un bilan complémentaire et/ ou une prise en charge spécifique complémentaire.

Une réponse de première ligne éclairée et circonstanciée est souvent suffisante, et dans le cas contraire, il est essentiel que les différents soins et prescriptions puissent s’organiser de manière structurée entre les différents acteurs du réseau de soins.



Objectifs

- d’apprendre à accueillir ou dépister la plainte d’une patiente souffrant de troubles du désir, de savoir l’évaluer et la comprendre, en tenant compte des critères diagnotiques

- d’organiser la démarche thérapeutique autour de la prise en charge de première ligne, et de mettre en place si besoin ou de s’integer dans un réseau de coordination de soins centré sur la demande sexuelle des patientes

- de connaitre les diagnostics différentiels ne répondant pas aux critères de troubles de l’intérêt sexuel caractérisés par le DSM-5`

La participation et inscription au DPC est indépendante du reste du congrès,

inscription www.mondpc.fr DPC 12932100004, session 1

Pour toute information complémentaire concernant le congrès, : Manon Algoud : m.algoud@comnco.com – T. +33 (0)7 79 45 38 33 / + 33 (0)4 91 09 70 53

Atelier DPC

phase non présentielle: FMC+analyse de pratique

  • Cas clinique en ligne
  • Bibliographie complémentaire en pré et post session présentielle

Session présentielle : 17-20H00

Session réservée au DPC

Formation continue à partir des cas cliniques en ligne

Site du partenaire : http://www.aius.fr

Prises en charge possibles

ANDPC
Cloture des inscriptions ANDPC le 27 juin 2021

Salariés (OPCA)

A qui s'adresse cette formation ?

Médecins :

  • Gynécologie médicale
  • Gynécologie médicale et obstétrique
  • Gynécologie obstétrique / Obstétrique
  • Médecine générale
  • Pédiatrie

Autres professions :

  • Sages-Femmes
  • Infirmiers
  • Masseurs-kinésithérapeutes
M'inscrire à cette formation
Valide votre DPC

Référence ANDPC: 12932100004 (session 1)

Si prise en charge ANDPC :

Débit ANDPC présentiel : 3 heures
Débit ANDPC non-présentiel : 4 heures

Quand et où ?

Présence physique
cite des congres
5 rue de Valmy
44000, NANTES
M'inscrire à cette formation